Commission de l'Exercice du droit

La commission de l’exercice du droit mène, aux côtés des Ordres et des syndicats de la profession, un combat permanent contre les atteintes à la loi n° 71-1130 du 31 décembre 1971 modifiée dans ses dispositions réglementant l’exercice du droit (art. 4, 54 à 66-4) et contre la captation par certains professionnels de l’activité juridique et judiciaire des avocats.

Didier Adjedj (photo)
Didier Adjedj
Président de la commission (2015-2017)
Cette commission lutte non pour préserver un monopole, mais pour défendre l'idée que le droit ne doit pas être laissé entre les mains de ceux qui ne voient là qu'un moyen de s'enrichir au détriment d’usagers pour lesquels il s'agit le plus souvent du dossier de leur vie. Pour autant, il ne s'agit pas de lutter contre la révolution digitale en cours mais de la mettre au service de l'avocat pour le plus grand bénéfice de l'accès au droit et du consommateur. Gageons que les avocats comme ils l'ont toujours fait sauront relever ce défi !

More about the committee

La commission assure principalement une mission :

  • De défense par une intervention du Conseil national des barreaux dans les dossiers emblématiques et d’importance nationale mettant en cause l’application de la réglementation de l’exercice du droit ;
  • D'assistance aux barreaux en émettant des avis motivés, avec rappel des textes et de la jurisprudence et choix de la stratégie judiciaire. La Commission s’efforce ainsi de coordonner les actions engagées au niveau local afin de bâtir une stratégie cohérente et uniforme ;
  • Prospective par l’étude de nouveaux champs de réflexion et des nouvelles modalités d'exercice de l'activité d'avocat dans les domaines réservés aux avocats et aux professions réglementées et le développement d’outils numériques au services des avocats et des usagers de droits.

Elle donne également son avis sur les nouveaux textes qui touchent ces domaines.

Les membres

  • Didier Adjedj (photo)
    Didier Adjedj
    Président
  • Avi Bitton (photo)
    Avi Bitton
  • Dominique De Ginestet (photo)
    Dominique De Ginestet
  • Marie-Christine Dutat (photo)
    Marie-Christine Dutat
  • Nina Goldenberg (photo)
    Nina Goldenberg
Personnalités qualifiées
  • Patrick BARRET, ancien président de la commission Exercice du droit (mandature 2012-2014), ancien Bâtonnier du barreau d’Angers
  • Jean-Michel CASANOVA, ancien président de la commission Exercice du droit (mandature 2009-2011), ancien Bâtonnier du barreau de Montpellier
Experts (en charge du suivi des dossiers contentieux et des projets de la commission)
  • Philippe AMRAM, ancien membre du Conseil National des Barreaux, président de la commission Périmètre du droit de l’Ordre de Marseille
  • Odile BELINGA, avocat au barreau de Lyon, ancien membre du CNB
  • Jean-Pierre BOZON, ancien vice-président de la commission Exercice du droit (mandature 2012-2014), ancien Bâtonnier du barreau d’Annecy
  • Pascal BROUARD, avocat au barreau de Paris, ancien membre du CNB
  • 13 avril 2019
    Projet de loi relatif à la croissance et à la transformation des entreprises (PACTE). Possibilité pour les commissaires aux comptes de fournir des services autres que la certification des comptes et d'établir des attestations
    L'assemblée générale a voté à l'unanimité une résolution contre la disposition de la loi PACTE permettant aux commissaires aux comptes de fournir des services autres que la certification des comptes, dont des services de nature juridique dans le cadre ou en dehors de toute mission légale d'audit. Cette disposition constitue une atteinte grave au périmètre du droit et remet en cause le principe de séparation stricte entre l'audit et le conseil.
  • 11 mars 2016
    Plateforme de consultations juridiques à distance pour les avocats (CNB | Résolution du 11 mars 2016)
    L'assemblée générale, connaissance prise du résultat des négociations menées avec la société conceptrice et exploitante d'une plateforme existante, des écarts identifiés lors de la phase de cadrage et du développement des fonctionnalités attendues par le CNB pour la mettre en conformité avec les règles déontologiques de la profession, a décidé au vu des propositions techniques et financières le rachat de ce site. Mandat a été donné au Président pour signer les engagements contractuels, comportant le contrat de cession et les offres de services associés, dans les conditions présentées. Les avocats pourront accéder gratuitement à cette nouvelle plateforme du CNB dès sa mise en ligne au mois de mai prochain.
  • 12 février 2016
    Plateforme de consultations juridiques à distance pour les avocats (CNB | Résolution du 12 février 2016)
    Roland Rodriguez, vice-président, a présenté pour le bureau les résultats de l'étude menée sur l'évolution du projet de plateforme de consultations juridiques à distance. Après examen des propositions techniques et financières reçues, l'assemblée générale a décidé la reprise d'un site existant. Les négociations avec la société conceptrice et exploitante du site vont se poursuivre en vue de finaliser les engagements contractuels. Les avocats pourront accéder à cette nouvelle plateforme à échéance du mois de mai prochain.
  • 25 avril 2020
    Guide pratique Participation des avocats aux plateformes en ligne détenues par des tiers (CNB | 25 avril 2020)
    Pour vous accompagner sur ces plateformes, le Conseil national des barreaux met à votre disposition la nouvelle édition du guide sur la participation des avocats aux plateformes en ligne détenues par des tiers. Conçu par la commission Exercice du droit du CNB, ce guide pratique rappelle les principales règles professionnelles et déontologiques qui s’appliquent à la participation des avocats à des sites commerciaux de référencement et de mise en relation avec des usagers du droit.
  • Juillet 2019
    Le défenseur syndical devant les juridictions civiles du travail
    Pour compléter le vade-mecum de l'exercice du droit, la commission Exercice du droit du CNB édite des fiches pratiques à l'attention des avocats et des magistrats.​ Retrouvez ici la nouvelle fiche consacrée au défenseur syndical qui est autorisé par la loi à assister et représenter, sous certaines conditions, les salariés devant les juridictions civiles sociales (statut – condition d'exercice de son mandat et règles procédurales applicables).
  • Juillet 2018
    Tribunal de commerce : les règles de représentation et la forme du mandat de l'avocat
    Le mandat et le pouvoir devant le tribunal de commerce - Les règles de représentation (art. 4 de la loi du 31 décembre 1971) - Les sanctions du défaut de mandat et du défaut de pouvoir de représentation - Les moyens allégués pour contourner les textes
Haut de page